Quelques repères historiques





- 370

Rédaction de la plus ancienne liste connue de constellations et d'étoiles par Eudoxe.


- 127

Le plus ancien catalogue général des étoiles visibles à l'oeil nu, par Hipparque. 1022 étoiles distribuées dans 48 constellations.


150

Claude Ptolémée compose l'Almageste, important catalogue d'étoiles, en se basant sur celui d'Hipparque.


1603

Johann Bayer, homme de loi allemand, astronome amateur, est le premier à utiliser dans son catalogue, l'Uranometria, les lettres grecques pour désigner les étoiles. Autre nouveauté: il représente les principales constellations de l'hémisphère austral créées par les navigateurs du XVI° siècle.


1624

L'astronome Jakob Bartsch créé plusieurs constellations: le Tigre, le Jourdain, le Coq, la Mouche, la Licorne, la Girafe, la Colombe (de Noë) et le Rhombe. Cette dernière est devenue le Réticule, les quatre premières ont disparu.


1627

Julius Schiller publie son atlas Coelum stellatum Christianum où il christianise le ciel en remplaçant les figures mythologiques par des personnages et des symboles chrétiens.


1690

L'astronome polonais Johann Hévélius catalogue 1500 étoiles et créé plusieurs constellations afin de combler des vides laissés entre les principaux astérismes. Parmi les créations d'Hévélius, le Lynx, qu'il nomme ainsi car selon l'astronome: " Il n'y a là que de petites étoiles, et il faut avoir des yeux de lynx pour les distinguer et les reconnaître "


1729

Le britannique John Flamsteed publie un important catalogue de nouvelles étoiles.


1751-1753

Nicolas Louis de La Caille créé quatorze constellations dans l'hémisphère austral.


1801

Uranographia, l'atlas de Johann Bode donne la position de 17000 étoiles et 2500 nébuleuses.


1930

L'Union Astronomique Internationnale fixe les limites des constellations et leur nombre à 88.


Retour